Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pathfinder #99 pose les bases du Massacre de Rubis

Pathfinder #99 pose les bases du Massacre de Rubis

Personnages principaux

Résumé de l'aventure :

Journal de Ron
Rillieux-La-Pape, le 29 novembre2019 (1ère partie)

 

Ce qu’il faut savoir, pour kidnapper le Gouverneur Kypros :

  • Les Pierres de messages permettent de contrôler les Aquifères, ce qui peut-être une porte de sortie.
  • Le passage sous-terrain que nous avons trouvé peut-être une porte de sortie si l’on en trouve un autre, car celui-ci a été rebouché.
  • Il y a des Thérans qui sont contre Kypros et favorable à Barsaive.

L’équipe se retrouve au tour de la table de notre maison quand on frappe à la porte. Il s’agit de Malatek, l’un des évadés du convoi de prisonnier que nous avions intercepté il y a longtemps (avant-dernier paragraphe - l'humain - de ce résumé).  Il est effrayé et agité. Nous lui demandons de se calmer et de tout nous raconter. Le matin même alors qu’il part travailler tôt aux abattoirs, il découvre une femme assassinée. Sachant que des riverains l’ont aperçu dans le coin, il a peur d’être accusé à tort de ce crime. Il nous demande de le cacher le temps que l’affaire se tasse.
Nous lui conseillons de se rendre au travail comme ci il ne s’était rien passé et de repasser ce soir. De notre côté nous le suivons en mode incognito pour se rendre sur le lieu du crime. Kishan occupe l’espace aérien, Shirkan prend de la hauteur sur les toits, les 2 magos et moi-même nous mêlons à la foule des badauds.

Volror tente une expérience de la mort sur la victime : « Je suis une personne frêle et j’observe une boutique quelconque depuis une petite ruelle sombre, mais la milice arrive alors je prends la poudre d’escampette ! Mais dans la ruelle sombre je suis lardé de coups de couteau… J’aperçois avant de mourir un bracelet en forme de serpent au poignet de mon assassin… »
Les bracelets de ce genre sont une mode vivaniennes en ce moment.

On tente tous plus ou moins quelque chose (de réussi ou pas). Mais je réussi à apercevoir le visage de la victime qui n’est autre qu’une amie d’enfance que je cherchais depuis plusieurs mois, KEYLINE ! Il faut absolument récupérer le corps mais la milice a pris en main l’affaire. Volror le sombre propose un dessous de table conséquent aux gardes (500 Orus quand même !) qui nous donne rendez vous au poste d’ici quelque heures. Après avoir ramené le corps à la maison nous lui appliquons un baume de la dernière chance, qui lui permet de revenir à la vie [Note du MJ : sur un score prodigieux ! Elle n'était pas censée survivre !!!]. Elle ne nous apprend pas grand-chose, qu’elle était parti à Vrontok puis revenu à Vivane, elle faisait des p’tits coups. En tout cas ça fait plaisir de revoir sa trogne… en vie !

Plus tard dans l’après-midi, Janiven vient nous apprendre qu’une jeune Vivanienne est venu le trouver pour lui demander de l’aide pour retrouver un proche disparu. Se serait un garde au service des thérans. Nous donnons RDV à la jeune servante Setronna le soir même dans un boui-boui pour qu’elle nous explique son cas. Elle est arrivée à Vivane il y a 4 ans et son frère, Homarius, est un adepte de la garde Thérane qui vient de la région de Rugaria. Cela fait quelque temps qu’il enquêtait sur un trafic d’esclave illégal. Ceci n’étant pas du goût de tout le monde, des personnalités importantes lui aurait fait comprendre qu’il devait arrêter de fouiner partout sinon… Bref, cela fait 2 semaines que l’enquêteur en herbe a disparu. Nous savons de source sûre que plusieurs garde Thérans ont été disgracié et aurait été mis dans les fameuses cages à chien sur la place publiques. Nous apprenons aussi que Homarius habitait le quartier Théran, contrairement à sa sœur et qu’il l’aidait financièrement et venait régulièrement lui rendre visite.

Notre cellule décide de partir à la pêche aux infos sur Homarius le soir même dans le quartier Théran. Ce dernier compte un total de 15000 personnes et est composé de 55% de Barsaiviens, 25% de Thérans et 20% d’esclaves. Keyline vient avec nous déguisée en elfe après que nous lui ayons payé un laissez-passer.

Dans la rue principale se trouve les fameuses cages dans lesquelles se trouvent 3 humains attachées avec des chaînes dans des postures les plus inconfortables possible. Dans une autre cage il y a des chiens massifs et une dernière cage vide. Peut-être que Homarius est l’un d’eux ! Nous mettons au point un stratagème des plus fins pour parler aux prisonniers. Elfaël lance un sort de diversion sur les 2 gardiens, puis une sphère d’invisibilité proche de la cage des prisonniers afin que Volror et Keylin s’y glissent discrètement, l’un pour distraire les chiens et l’autre pour ouvrir la cage. Après une brève discussion, nous apprenons qu’ils sont tous les 3 disgraciés pour des comportements déplacés et entreprenants avec de jeunes bourgeoises bien mieux nées qu’eux. Mais aucun d’eux n’est Homarius. Cependant, ils le connaissent et savent qu’aux dernières nouvelles, il travaillerait toujours à la garde thérane. Elfaël se lance dans la discussion et négocie leurs libertés contre des infos. D’après eux, Homarius serait parti dans les souterrains de la ville pour continuer une enquête sur une bande de sylphelins - les gareehz ? - mais c’était il y a une semaine. Nous stoppons nos investigations pour ce soir car Volror a besoin de repos après son expérience de la mort de l’après-midi.

Le lendemain matin, Olin nous préviens qu’il y a une réunion de prévue avec toutes les cellules de la résistance et Tribas Koar. A cette réunion Ayline nous apprends qu’un bal va se tenir dans 1 semaine avec une éventuelle présence du Grand gouverneur Kypros. C’est l’occasion rêvée d’organiser le kidnapping du Gouverneur ! La soirée aura lieu dans le Southside chez un certain Timbomatha. Mais la priorité pour nous est de trouver une issue dans l’Undercity du côté Théran.
A peine rentré dans l’Undercity, 3 corps décharnés s’extirpent du mur et nous tombent dessus (des momies cadavéreuses).

Les cadavéreux explosent en poussière grâce à un magnifique sort de Volror l’éborgné (double 20 nat soit 49 de dommages !). Ces saloperies étaient sacrément balèzes. Nous continuons pour 10 heures de fouilles dans les Catacombes, après un éboulement d’ossuaire et plusieurs zone dangereuses (à 25 de dommages quand même) nous sommes salement amochés. Suite à de nombreuses demandes répétés, Elfaël l’arrogant consent à nous faire bénéficier de ses sphères rafraichissantes pour nous soigner...
Nous reprenons nos recherches et découvrons 2 portes scellées et 1 points d’eau, ensuite nous retournons nous reposer à la maison.

Le lendemain se tient une deuxième réunion, nous apprenons que le bal sera masqué, ohé, ohé ! Nous demandons à Olin de remettre une missive écrite par le poète de notre groupe pour nous faire inviter au baloche par le biais de Mélina Médari (femme de Patracheus) et il doit envoyer une missive à Crosaël pour qu’il nous trouve des postes à la soirée. Ensuite nous repartons pour une deuxième exploration. Nous trouvons un passage scellé en « T8 » dans les baraquements de la garde Thérane. Après maintes galères, détours et autres, Elfaël se prend un piège magique, une soit disant main électrique. Volror fouille les environs et détecte une porte cachée et protégée magiquement. Il tente d’ouvrir la porte à l’aide de 6 squelettes qu’il réanime. Par qu’elle atrocité arrive-t-il à cela ? Quoi qu’il en soit, je préfère l’avoir de mon côté. Les 3 vagues de squelettes s’explose contre la porte magique, ce qui ne manque pas d’attirer la milice que nous semons au bout d’une heure. Reprise de l’exploration durant une heure et par chance nous arrivons dans une cave d’un marchand Théran en « T19 » et nous évitons une deuxième troupe de justesse.
Après 3 heures de plus nous sommes exténué par les recherches et je me prends une poutre (11 PV), Volror lui s’entaille le pied, du coup nous rentrons.

Les jours se ressembles, 3ème jours, 3ème réunion, 3ème exploration. Il y aura 3 places dans les gardes et Kypros sera bien au bal dansant et masqué. Olin a reçu une réponse de Mélina qui nous invite avec plaisir à la soirée et à participer à la danse de rubis de la province d’Indrisia. Il faut que le costume soit composé à moitié de rouge. Durant l’exploration nous allons observer le magasin, ces alentours et les différents chemins entre le palais et le magasin, soit 5 minutes à tout casser. Simple dit comme cela, mais un peu plus compliqué chargé d’un poids mort pas forcément très coopératif.
Nous allons ensuite chez un costumier pour nous fabriquer des tenues de soirée adéquates, avec un petit prix négocié par notre armateur préféré de 1000 à 1600 Orus

Dernier jour d’exploration, Shirkan fait 20 à son jet d’exploration qui nous permet de découvrir un conduit dans lequel on s’engage un par un. Nous nous apercevons qu’il s’agit d’un aquifère de secours pour protéger l’Undercity, ce qui veut dire que dans tous les cas, il peuvent déclencher les aquifères. Ce conduit mène directement au palais de Kypros. Dans les souterrains je découvre également une statuette en or, de 40 cm de haut, certainement dédié à Chorolis.

Arrive la dernière réunion pour la mise en place du plan final :

  • Ayline à une indic sur la soirée, mais ce dernier veut profiter de la soirée pour confondre une faction corrompue qui pratique l’esclavage illégalement (en dehors des taxes commerciales imposées par l’administration thérane). Il s’agit d’un certain Homarius (le frère de celle qui n'a plus de nouvelle de lui).
  • La cellule d’Ayline s’occupera de kidnapper le gouverneur.
  • Notre cellule s’occupera d’exfiltrer le gouverneur.
  • Elfaël, Kishan et Shirkan seront masqué et danseront.
  • Volror, Keylin et moi-même seront avec le traiteur.

Le jour du bal, les personnes qui sont affectées au traiteur passe la journée à travailler. Ça y est la soirée commence tout le monde est à son poste !
Shirkan part saluer l’hôte de la soirée, Elfaël parle à Homarius qui vient le chercher.
Volror cherche dans les sous-sols et trouve un cercle d’ossement. Il parle à un esprit qui lui répond que le cercle est une sortie secrète (c’est un portail spectral).
Shirkan organise un divertissement shooters pour ambiancer la foule.

A 22 heures la danse de Rubis commence, Elfaël commet une faute de goût qui le met hors jeu immédiatement. Evidemment il nous dira par la suite que cela ne venait pas de lui, mais des juges qui le trouvait trop fort. Kishan contre toute attente en tant que Sylphelin arrive au final, mais sous les huées du public bien sûr. 

à suivre...

Légende du plan ci-dessous 
1=    Conciliabule T’Skrang/Ktechin/Théran
2=    Œil de surveillance, cailloux noir magique
3=    Kishan rencontre un elf sinistre
4=    Beaucoup de gardes Thérans entassés
5=    Bibliothèque
6=    Salle du Cercle des Offrands, accès par porte dissimulée
7=    Grosse délégation de la milice théranne

C5-12 Le Massacre de Rubis (Part 1 & 2)

Rillieux-La-Pape, le 19 mars 2021 (2e partie)

Ce qu’il faut savoir :

  • Barsaive est le grenier de Vivane mais les Thérans s’occupe plus des autres Provinces. Barsaive est la 5e roue du carrosse. Généralement, les thérans qui arrivent ici sont les rebus de la société Thérannes. Il y a 1 régiment et 1 flotte thérane pour tout Barsaive.
  • À Vivane, il y a plusieurs familles influentes :

    -La maison Carinci, des explorateurs, des marchands comme le commandant Turlach ou l’actrice Calseinica.

    -La maison Zanjan, la maison de l’acier, des militaires, ils fonctionnent au mérite. Le Général Ilfaralek en fait partie.

    -La maison Thaloss, les administratifs qui sont lents et déterminés comme Patracheus.

    -La maison Médari, les politiciens. Tarlanth en fait partie et on dit qu’il veut prendre la place de Kypros. Ils sont généralement dangereux.

    -La maison Narlanth, constitué d’érudits et de magiciens comme Beriel Shand.

Nous apprenons qu’une soirée est organisé chez TIMBHO MATA dans le quartier du "South Side". Kypros devrait être de la partie. Cette réception est peut-être l’occasion d’organiser le kidnapping du Gouverneur de la Province de Barsaive !

Après moults discussions inter et intra cellules, notre groupe se fondra dans la soirée pour aller à la pêche aux infos et exfiltrer le Gouverneur une fois que la cellule d'Aylin l'aura kidnappée et remis. Facile sur le papier…

Nous sommes officiellement invités par Mélina Médari en tant que comédien de la pièce des 7 tribunaux de Lazarod. Nous devons nous présenter en costume colorés et masqués, représentant l’Orient lointain (la province d'Indrisa).

  • Volror est avec une toge couleur fauve, avec un masque burlesque au sourire hilare.
  • Shirkan en habit blanc, or, rouge et un masque représentant Java, Bali avec des dents proéminente vers le haut.
  • Kishan, habit or et rouge et un masque de couleur uni, très simple.
  • Elfaël, un costume en poussin géant et un masque de Toucan. L’oiseau est à l’honneur.
  • Dark, …

Sian et les Orlans seront en cuisine. Keyline et le 3e Orlan en soirée avec Dejan Bastos. La cellule d’Aylin se cachera dans une des pièces du palais en attendant Kypros pour l'intercepter.

La soirée commence quand nous arrivons au Palais indiens avec de gigantesques jardins florissants. Ils sont fermés par un grand portail à l’avant et une petite porte à l’arrière. Des bougies ont été disposées partout, ainsi que des lustres et autres articles luminescents. Des statues humanoïdes à têtes animal sont disposés le long des allées et taillées dans les murs du Palais.

À l’entrée on nous appose une marque sous notre masque, peut-être pour signifier que nous faisons partie de la soirée ?

Une fois rentrée nous admirons ce palais majestueux, multicolore. Des encensoirs, des bougies, des tentures en profusion. Des bancs avec des coussins et des immenses coffres ont été placées pour que les convives puissent s’asseoir. Etrange, des écureuils bigarrés vivent dans les hauteurs du Palais. Au fond de la salle un orchestre joue une musique rarement entendue. Bizarre, un indrisien s’occupe de retourner un sablier géant afin de rythmer la soirée par des surprises…

Note de jeu : nous possédons tous un capital de 14 points de masques qui nous permettent de se fondre dans la foule. Chaque action nous fait perdre des points et l’inaction nous en fait gagner. Si le total arrive à zéro nous sommes démasqués par les participants.

20h, début de la soirée, je vais voir Syan mais pas grand-chose de son côté. 4 gardes dehors, 2 autres dans l’autres pièces. TIMBHO MATA n’est pas encore là et Aylin m’apprend sous quel costume Homarius le théran se cache. Elle cherche à savoir par où va arriver Kypros.

Pour Volror et Kishan c’est exploration de l’expo indrisienne. Tool, un vieil indrisien avec une canne veille au grain, un majordome plus, plus. Volror scanne la pièce avec un 32 en Vision astrale ! Il faut savoir que les passions Indrisiennes sont différentes des nôtres, elles possèdent des créatures à leurs service qui peuvent se venger si on ne les respecte pas leurs préceptes. En continuant ils tombent sur une superbe esclave sexuelle Indrisienne nommée Gorge qui est muette. C’est la matrone Linette qui leurs apprend cela. Volror entend un bruit sourd derrière les murs ?

De leurs côté, Elfaël a repéré Omasu et Shirkan s’aperçoit que le groupe de t’skrangs avec un énorme lézard parmi eux sont très stressés.

20h30, une créature énorme fait son entrée dans le palais, un éléphanteau, avec TimBho Mata juché dessus. Cet homme a un regard de feu, une énorme présence qui en impose. Une grande elfe brune habillée d’une robe à paillette se jette au bras de notre hôte et le salut chaleureusement.

Keyline et moi-même apprenons que Omasu aurait mauvaise réputation auprès de Thérans car il revendique ces origines Barsaivienne. Beaucoup ont l’air de considéré qu’il ne devrait pas être là. J’apprends avec Homarius qu’il souhaite confondre le cercle des offrants auprès des grandes Maison Thérannes car Kypros laisse faire tout et n’importe quoi. Il me propose de suivre Algorius durant la soirée pendant que nous jetons un œil à Médari.

Homarius a un groupe de 8 personnes avec lui. 3 familles qui souhaitent mettre fin aux agissements du cercle des offrants, les Zanjan, les Thaloss et les Médari. Il souhaite me les présenter à 21h30

Volror a repéré quand à lui derrière les masques Ignatus (compagnon de Dame Xanthe) et Mélina Médari.

Kishan a entendu dire d’une mage elfe qu’il y aurait un nécromancien cannibale à cette soirée.

Shirkan suit le groupe de t’skrangs. Ils ont fait une réunion secrète avec un très grand elfe. Shirkan n’est pas passé loin de la catastrophe…

21h, Keyline explore la pièce avec les bruits, il y a des cliquetis métalliques, c’est sûr mais pas de passage secret.

Elfaël et moi allons à la réserve de la cuisine, 2 gardes sont à l’entrée et on fait choux blancs.
Shirkan repère Prosparon le boss des esclaves.
Volror sonde Homarius qui est d’un niveau assez puissant. Mélina Médari n’a quasiment pas de trame astrale.

Aylin nous dit qu’ils vont profiter de la danse des rubis pour se cacher dans les loges avec une sphère d’invisibilité.

21h30, l’un des acteurs des 7 tribunaux de Lazarod est présent à cette soirée et il ne nous aime pas. Il faut souhaiter qu’il ne nous remarque pas.

Je note que l’humain qui est avec Homarius possède un très beau marteau en or. (Certainement un Théran gay qui fuit tous les combats auxquels il participe ???). [Note du MJ : il s'agit d'Arthonius Marteau doré, croisé dans le Cycle 4 des orks, clin d'oeil].

Homarius me présente les 3 familles Thérannes, qui ne sont pas en force je trouve pour leurs coups de force ! Altaïs Thaloss, 4 elfes, des nains de Trombonis de la maison Zanjan et des humains de la maison Médari. Attention, il ne faut pas faire de mal à Mélina Médari.

Elfaël, retourne vers le bruit métallique et procède à une dissipation des illusions… Et paf une porte apparaît devant ces yeux (difficulté mineure).

Volror se dissimule dans les ombres pour explorer les jardins. Il aperçoit Omasu quittant la soirée. Il repère 2 portes par lesquelles nous pouvons sortir et les fenêtres des loges par lesquelles on pourrait sortir Kypross.

22h, TimBho Mata fait un discours et à la fin il annonce que tout le monde enlèvera son masque à minuit ! La danse de Rubis peut commencer. Elle débute par une danse pour honorer les morts, des créatures de 3 m pénètrent dans la salle. 

Shirkan participe à cette danse et réussit le premier tour mais il tombe lourdement au deuxième tour en emmenant une des 3 créatures dans sa chute. Ceux sont en fait des danseurs sur échasses. Le charme de la danse est rompu. Il aperçoit tout de même TimBho qui tente de peloter l'elfe à paillettes (qu'Elfaël identifiera comme Dame Xanthe !!) et celle-ci qui le repousse.

22h30, Kishan ne fait rien pour récupérer des points de masques. Elfaël et Volror vont dans la pièce pleine d’encens derrière l’exposition. Mais les volutes d’encens donnent la gerbe à notre Nécro. Les 2 magiciens disparaissent pour ne pas se faire remarquer mais un garde a vu Volror disparaître et il part en panique. Les 2 magos trouvent l’entrée des appartements de notre hôte.

Shirkan se fait repérer par une t’skrang de la maison K'tenshin, Smish'ta.
Grâce à un Joker, nous apprenons que Galmethlas, de la maison Carinci proche de Tarlanth, veut prendre la place de Kypros. Un deal a été conclut entre les T’skang et les K'tenshin.

23h, Kishan observe la foule et il s’aperçoit que tous les membres du groupe sont absents, que Les t’skangs de K'tenshin sont en train de s’enivrer et qu’une étrange elfe est habillée en noire avec un crâne dans la main. Pendant ce temps Shirkan, Volror et moi-même somme dans les jardins pour tenter de rentrer en contact avec Keyline.

Elfaël part de son côté explorer les dernières pièces du palais. Il y a une pièce qui ressemble à une chapelle dédié à une Passion qui correspondrait à la Passion de la vengeance en Indrisia. Il trouve une dague fort belle et qui semble posséder une trame !

23h30, Volror et Elfaël ne sont toujours pas revenu. Je ne vois plus l’elfe qui ressemble à une nécromancienne...

Nous partons à la recherche des autres quand nous tombons nez-à-nez avec une troupe de gardes thérans avec des armures rutilantes qui évacue tous les participants de la fête dans la pièce principale.

0h00, nous entendons une personne qui parle sur un ton péremptoire ! C’est Kypross en personne qui clame à toute l’assemblée que tous ceux qui ont voulu sa mort vont périr et que cela servira d’exemple aux prochains qui auraient cette idée.

C’est un piège énorme qui se referme sur nous, c’est la débandade dans les convives. Une cinquantaine de gardes mettent les armes au clair et commence à s’attaquer à tous ceux qui n’ont pas de marques sur le front (celle dont on nous affublé en arrivant à la soirée !), une véritable boucherie à plusieurs endroits, plus tous les convives qui tentent de fuir par la seule sortie qui est la porte principale.

Tout le groupe arrive à sortir pour se rejoindre sous les fenêtres des loges sauf Shirkan qui est pris à partie par la t’skrang pour leurs venir en aide, car ils sont en train de se faire lapider. C’est difficile à voir mais nous avons une mission ! Putain de Thérans !

Ayline passe la tête par la fenêtre pour nous annoncer que Kypros était une illusion et que la mission est abandonnée. Le problème est que Shirkan n’est toujours pas sortie de la nasse. Nous décidons de partir à sa rencontre. 

Nous savons qu’il est parti avec Smish'ta et Ignatus qui essaie de retrouver Dame Xanthe. Nous passons par les appartements de TimBho, il y a un passage secret qui mène aux catacombes.

Le trio de têtes tombe sur le cercle des offrants qui s’adonne à leurs plaisirs monstrueux. Shirkan abat le bedonnant qui très rapidement s’écroule. Son corps est pris de soubresaut, se relève et explose dans une gigantesque gerbe de sang. Une énorme HORREUR ASTRAL apparaît à sa place ! Terrifiante ! Du corps de Tonton T’skrang sort une autre Horreur Astral. La première énorme Horreur tombe au bout de 3 rounds grâce à 6 énormes coups qui lui pleuvent littéralement dessus. Je termine la petite Horreur à l’aide d’une flèche enflammée.

Mais c'est sans compter sur TimBho Mata qui ranime la grosse Horreur avec ces yeux de fous, injectés de sang. Kishan, dit la peau de bois miroitante tue une deuxième fois l’horreur et je termine Tim grâce à une flèche bien placée. Ce dernier s’écroule à genoux en pleurant jusqu’à rendre son dernier souffle dans cette position.

Mais surprise le corps de feu notre hôte éclate en particules fines de chairs, d’os, de sangs…qui laisse place à une très, TRES, TRES GROSSE HORREUR.

Son aspect répugnant et la terreur qu’elle diffuse nous laisse coi. Elle s’attaque directement au guerrier qui était le plus visible durant le combat : Kishan. Et elle le met à terre raide mort en moins de temps qu’il ne faut pour la dire.

Après la stupéfaction nous nous attaquons tous à elle comme un seul homme.
Heureusement, l’intervention de la nécromancienne nous permet d’abattre l’Horreur. Cette nécro cannibale est une vieille elfe nommée Syranita.

Pour info, TimBho Mata est une très vieille horreur qui a oublié qu’elle était une horreur dans un corps de d’homme (d’où son regard de feu et de fou). En le "tuant", sa véritable nature s'est révélé à lui. Lui qui pensait être un être divin, il n'était en fait qu'une Horreur et c'est pour cela qu'il cherchait à corrompre et amener des âmes à s'adonner à des plaisirs impies...

Après ces évènements nous retournons à la maison avec les Orus "gagnés" dans les appartements de TimBho Mata et c’est à ce moment là qu’Elfaël nous montre la dague magique qu’il a trouvé. Il préfère donner à Kishan cet objet qui est en fait une épée large Sylpheline. Sinon, Shirkan a pris la dague de TimBho.

C'est le moment de se reposer. La bonne nouvelle finalement, c'est que le cercle des offrant a été massacré et qu'on ne devrait plus entendre parler d'eux pendant moment. Et il y a une mauvaise nouvelle aussi. Mais elle attendra la prochaine partie...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :